Catégories
Actualité, ÉDUCATION ARTISTIQUE

Jeudi 9 juin s’est tenue la restitution du projet 100% chorale au théâtre de Gray. 

Devant une salle comble, les élèves des classes de CM1 et de CM2 des écoles Edmond Bour et Moïse Lévy ont présenté le conte musical Les Musiciens de Brême, inspiré du conte des frères Grimm et mis en musique par le compositeur Julien Joubert.

L’histoire des Musiciens de Brêmes est celle de quatre animaux, un âne, un chien, un coq et un chat, qui, révoltés par leur condition d’animaux domestiques, s’enfuient. Leurs chemins se croisent et ils décident de rejoindre la ville de Brême pour devenir musiciens. Cette histoire met en lumière l’injustice et la révolte qui peut en découler, la notion de collectif renforcé par les différences et surtout les thèmes de la liberté et du bonheur qu’offre la pratique de la musique.

Depuis novembre les élèves ont travaillé chaque semaine les chansons du conte avec Bruno Vézina, musicien intervenant de l’école de musique de Gray, ils ont aussi appris à chanter, à placer leur voix avec deux chanteurs professionnels de l’Ensemble Aedes, puis ils ont découvert comment suivre une direction artistique avec Mathieu Romano, chef de chœur de l’Ensemble Aedes et enfin ils ont pu expérimenter l’espace scénique et la mise en mouvement avec Aline Reviriaud, metteuse en scène de la compagnie Idem collectif.

Le dispositif 100% chorale est un projet structurant conçu et porté par la Cité de la Voix. Il est développé depuis 2019/2020 à Auxerre et depuis 2020/2021 à Gray. Son originalité tient autant d’une pratique artistique collective régulière, encadrée par des artistes professionnels, que d’un accompagnement par la formation des enseignants.

Parce qu’un projet comme celui-ci ne peut exister sans soutien, nous remercions les partenaires artistiques et financiers : L’Ensemble Aedes, Réseau Canopé, la MAIF, la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, l’Éducation nationale – DSDEN de Haute-Saône, la ville de Gray, l’EDM70. 

Nous remercions également les élèves et leurs enseignants, Guillaume Charpentier, Émilienne Gamet, Sandrine Lenoir-Lopin et Rachel Neiss, pour leur travail et leur implication tout au long de l’année.