Édito

Leur musique et leur art parlent pour Elles.

Nouveau-né en 2019 dans le paysage des manifestations en Bourgogne Franche-Comté, le festival ELLES signe son retour pour un mois de mars riche en musique conjuguée au(x) féminin(s) !
Un premier succès, animé de débats et d’échanges, nourri de nombreuses découvertes, et surtout porté par la curiosité insatiable d’un public nombreux qui nous donne des ailes !

Certains penseront que notre intention s’accroche à un « effet de mode »,
d’autres, que notre œuvre peut paraître bien modeste. D’édition en édition, gageons que la persévérance démontrera qu’iln’en est rien. L’engagement de toute l’équipe de la Cité dela Voix et de nouveaux partenaires en région – le théâtre de Châtillon-sur-Seine, le Silex à Auxerre, les villes de Clamecy et de Joigny, la Saline royale d’Arc-et-Senans – la participation accrue d’artistes, de musicologues, de chœurs amateurs témoignent aucontraire quelefestival entend s’affirmer pas à pas comme un espace original de découverte, decréation, de pratique, de partage et de réflexion.

Bien sûr, nous sommes conscients du chemin considérable qu’il reste à parcourir pour faire la lumière sur toutes ces femmes de jadis et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs dont on éprouve une joie immense à entendre jouer lamusique.

Barbara Strozzi, Irma, les Dames de la Joliette, Clara Schumann, Lucile Richardot… : cette deuxième édition révèle une diversité de personnalités dont les parcours résonnent en nous, dont le talent nous touche, dont les portraits parfois entourés de mystère se dévoilent au gré de nos imaginations qui nous engagent intimement auprès d’elles.

Virtuoses, passionnantes, magnétiques ou encore militantes : leur musique et leur art parlent pour elles.

Il suffit tout simplement de tendre l’oreille.

François Delagoutte
Directeur de la Cité de la Voix