Catégories
CRÉATION ET DIFFUSION MUSICALE

ENSEMBLE OBSIDIENNE
Florence Jacquemart
chant, flûtes et cornemuse
Hélène Moreau chant, psaltérion, percussions
Emmanuel Bonnardot chant, vièle, rebec, citole, crwth
Camille Bonnardot vihuela, cornet
Pierre Bourhis chant, récitant
Barnabé Janin chant, hautbois
Ludovic Montet chant, tympanon, percussions
Pierre Tessier chant, récitant

L’ensemble Obsidienne, dirigé par Emmanuel Bonnardot, fonde son projet musical sur une lecture artistique et sans tabou du répertoire médiéval et Renaissance en réconciliant l’art de l’interprétation avec celui de l’improvisation, mêlant instruments rares aux voix justes et naturelles. La connivence d’une équipe soudée, aux compétences multiples dans l’esprit de la musique de chambre et d’une troupe, ont apporté à Obsidienne une longévité et une pertinence qui lui ont permis d’atteindre une qualité musicale remarquable, une complicité et une humeur joyeuse appréciée du public. Remarqué pour la finesse et la poésie de son phrasé instrumental et vocal, Obsidienne est aujourd’hui l’un des ensembles incontournables dans l’interprétation des musiques médiévales.

Depuis 2000 l’accueil est en résidence à Sens en Bourgogne-Franche-Comté avec pour thème « la chanson du Moyen Âge à nos jours » ce qui permet à l’ensemble d’ouvrir son répertoire à d’autres époques, liant volontiers la musique à la poésie, au théâtre, à la danse, à la cuisine.

Guillaume de Machaut, un compositeur au service du roi de Bohême

Guillaume de Machaut (vers 1300-1377) est à la fois le dernier poète musicien dans la tradition monodique (mélodie à une voix) des trouvères des siècles passés, et le fondateur de la musique polyphonique “moderne” ou Ars Nova.Né près de Reims, il y termina sa vie, mais, aux côtés des seigneurs qu’il servit, il parcourut l’Europe. Employé comme secrétaire de 1323 à 1346 par Jean Ier de Bohême, il l’a vraisemblablement accompagné dans ses divers voyages à travers l’Europe de l’Est jusqu’en Pologne et en Russie.

Son œuvre immense est universelle, à la fois narrative, poétique et musicale. Dans la lignée des trouvères, elle est une célébration de l’amour, une sorte de liturgie parallèle, où le poète, qui le plus souvent s’exprime à la première personne, se met corps et âme au service de sa dame. Machaut est souvent associé à Stravinsky pour sa modernité, il peut également être associé à Mozart par la justesse de son émotion et son grand talent de mélodiste.

En résidence
Le 28 août et le 10 septembre · Sens (89)
(lieu et horaire à préciser)
Répétition du 28 août ouverte au public (horaires à préciser)

En concert
Samedi 12 septembre, 18h · église Saints Pierre et Paul, Sigolsheim
dans le cadre du Festival voix et route romane

Photo : Ensemble Obsidienne © DR