Catégories
CRÉATION ET DIFFUSION MUSICALE

LE STAGIONI
Paolo Zanzu
clavecin, orgue, pianoforte Cristofori et direction musicale
Carlo Vistoli contre-ténor
Tami Troman, Liv Heym, Roldán Bernabé Carrión,
Augusta McKay Lodge, Izleh Henry
violons
Marie Legendre alto
Marco Frezzato violoncelle
Michele Zeoli contrebasse
Manuel de Grange archiluth
Tiam Goudarzi flûte à bec
Daniel Lanthier hautbois
Rodrigo Lopez Paz hautbois et flûte-à-bec

L’ensemble Le Stagioni est né en 2017 de la rencontre de musiciens menant une carrière internationale en solistes et au sein des grands ensembles européens sur instruments d’époque.

Attirés par la création d’un projet commun où l’expérience soutient la fraîcheur et l’envie de renouvellement de l’interprétation de la musique sur instruments d’époque, ils constituent autour de Paolo Zanzu un ensemble à géométrie variable, où le chant tient une place d’honneur. Le répertoire des Stagioni se construit autour des grandes œuvres du XVIIIe siècle et du XIXe siècle.

Le Stagioni en résidence avec la Cité de la Voix

Officina romana

Ce projet puise son titre dans l’essai mythique de l’historien de l’art italien Roberto Longhi, Officina Ferrarese, qui révolutionna l’histoire et la critique d’art en renversant la perspective traditionnelle sur la création artistique dans l’Italie de la Renaissance. Cet essai rend compte de l’émulation, de l’imitation, du défi permanent et de la création en atelier qui animaient les artistes de cette époque. On retrouve ce même esprit d’émulation, de joute et d’inspiration mutuelle à Rome au début du XVIIIe siècle.

Dans les églises et les chapelles, dans les représentations publiques et privées, les joutes poétiques ou musicales, les rencontres informelles, les séances d’académies littéraires ou les réceptions officielles, la musique était omniprésente. Elle scandait la vie quotidienne.

Venus de toute l’Europe, des nobles se pressaient à Rome tandis que les artistes et les musiciens s’y installaient pour perfectionner leur art et rechercher la protection de quelque prince exilé ou de quelque cardinal mélomane. Bref, Rome fut pour la musique à cette époque ce que fut pour la peinture Florence au XVe siècle. Ce programme fera l’objet d’un enregistrement discographique pour le label Arcana (Outhere Music) dont la sortie est prévue en décembre 2020.

En résidence
Du 20 au 27 juillet · Théâtre du Rempart, Semur-en-Auxois (89)

Une partie des répétitions sera ouverte au public, le 21 ou le 22 juillet (programmation en cours).
www.theatredurempart.com

Photo : Le Stagioni © Mari Shimmura