Cette année, afin de préserver les pratiques chorales en amateurs fragilisées par les deux années passées, la Cité de la Voix propose un appel à projets exceptionnel visant à répondre aux problématiques de recrutement et de rémunération des chefs de chœur, de remobilisation des choristes et de relance des activités au cœur d’une dynamique culturelle de territoire.

Présentation des trois dispositifs de l’appel à candidatures

1 – Vous n’avez plus de chef pour diriger votre chœur à la rentrée de septembre 2021. Vous pouvez bénéficier d’une aide à la rémunération d’un chef de chœur qualifié ;

2 – Vous avez besoin d’un projet fort pour remobiliser les choristes. Vous pouvez bénéficier d’une aide pour un projet fédérateur, original, artistique, ouvert sur les acteurs et les territoires ;

3 – Vous souhaitez redonner confiance à vos choristes par la mise en œuvre d’une formation avec un intervenant extérieur. Vous pouvez bénéficier d’une formation sur mesure et in situ.

Cet appel à projet s’adresse à tous les chœurs amateurs de Bourgogne-Franche-Comté (groupes vocaux, ensembles vocaux, chorales…), structurés en association ainsi qu’aux fédérations chorales.

Modalités de réception des candidatures

Les candidatures seront à envoyer avant le 15 octobre 2021 uniquement par voie électronique aux adresses suivantes : jeanne.ribeau{at}lacitedelavoix.net et geraldine.toutain{at}lacitedelavoix.net,
avec comme objet du message “Rentrée des chœurs amateurs en Bourgogne-Franche-Comté”.

Pour tous renseignements complémentaires, contactez : 

  • Jeanne Ribeau : 03 81 25 57 05 • 06 21 67 58 24
  • Géraldine Toutain : 03 80 68 23 56 • 06 03 51 21 17

Critères et conditions des dispositifs

1 – Aide à la rémunération d’un chef de chœur

Rôle de la Cité de la Voix : aide à la recherche d’un chef et aide forfaitaire à sa rémunération (1.500€ pour l’année scolaire 2021-2022).

Critères : avoir un chœur en activité depuis au moins 2 ans quelles que soient les esthétiques pratiquées, avoir un projet artistique, ne plus avoir de chef à la rentrée 2021, s’engager à employer et à rémunérer un chef sur le long terme.Conditions : le chef de chœur devra être qualifié (DEM, licence de musicologie, DE ou parcours professionnel avéré), le chef devra s’engager avec le chœur dans son projet artistique. Le chœur s’engage à fournir à la Cité de la Voix un bilan à l’issue de l’année scolaire.

2 – Projet artistique de territoire 

Rôle de la Cité de la Voix : aide aux chœurs amateurs et aux fédérations dans la mise en œuvre d’un projet fédérateur. Aide maximale d’un montant de 1.000€ pour l’année scolaire 2021-2022.

Critères : projet en lien avec une ou plusieurs structures d’enseignement artistique, avec un ou plusieurs autres chœurs amateurs, avec des ensembles instrumentaux autonomes (harmonies, bigband, …), avec d’autres pratiques artistiques en amateurs (théâtre, danse, arts plastiques, cirque, marionnettes, numériques, etc.) ou avec des artistes professionnels (ensembles, compagnies, musiciens, etc.)

Conditions : le projet fera l’objet d’une ou plusieurs représentations publiques sur le territoire, une attention particulière sera portée aux projets intergénérationnels. Un budget prévisionnel équilibré du projet devra être présenté. Le chœur s’engage à fournir à la Cité de la Voix un bilan à l’issue du projet.

3 – Formation in situ 

Rôle de la Cité de la Voix : réalisation d’un diagnostic à l’issue duquel est défini avec le chœur les contenus de la formation et le choix de l’intervenant, embauche du ou des formateurs et prise en charge de 70 % des coûts (interventions artistiques, pédagogiques et frais de déplacement). 

Critères : le souhait de formation doit être motivé par la volonté de favoriser la reprise à l’issue de la crise sanitaire. Le projet de formation doit encourager la cohésion et le dynamisme du chœur (groupe vocal, ensemble vocal, chorale, etc.). Le projet doit comprendre au moins l’un de ces deux objectifs : 

  • investir de nouveaux répertoires et de nouvelles techniques vocales et corporelles ;
  • travailler la dimension scénique ou la mise en espace.

Conditions : Le chœur prend en charge 30 % des coûts d’intervention (sur facturation après la formation) et le(s) repas du ou des intervenants. Il prévoit un lieu adapté et équipé pour la formation. Il s’engage à fournir à la Cité de la Voix un bilan à l’issue de la formation.

Par ailleurs, le Centre de Documentation pour l’Art Choral (CDAC) vous a concocté une sélection de partitions chorales de toutes esthétiques et pour tous types d’effectifs une belle rentrée en chœur disponible ici : cdac.lacitedelavoix.net