Cité de la Voix 20.01.16 Nicolas Bucher

Un vieux rêve !

C’est un vieux rêve.
A vrai dire, c’est quasiment le premier, après celui des Quotidiennes, qui se réalise chaque été depuis 2012.

Dès mes premiers pas à Vézelay, dès ma découverte de la Cité de la Voix, je me suis dit que ce lieu, par ses dimensions, par son calme, et, bien entendu, par la puissance du site, était idéal pour une résidence de compositeur et j’ai rêvé d’en inviter, pour des périodes courtes, moyennes ou longues.

En fait, ce rêve a déjà été réalisé, en partie : ils sont nombreux les compositeurs passés par Vézelay depuis l’ouverture de la Cité de la Voix, mais jusqu’à présent le temps et les conditions n’étaient pas propices à l’installation d’une résidence longue, à la fois moment de création, de diffusion et, surtout, moment de rencontres.

La nouvelle structure de la Cité de la Voix nous offre maintenant la possibilité de développer ce type de projets, et c’est heureux.

Deux compositeurs vont inaugurer, dans les jours qui viennent, leurs résidences. Deux compositeurs proches par leur génération, proche par l’estime mutuelle qu’ils se portent mais tellement différents par leurs créations, par leurs musiques et leurs personnalités !

Philippe Hersant, compositeur de l’année aux Victoires de la Musique est un compositeur que j’oserais appeler « classique ». J’espère qu’il ne m’en voudra pas.
Jacques Rebotier est un trublion, un joueur. Un poète également, un homme de mots tout autant qu’un homme de sons. Je sais qu’il aimera.

Pendant les deux années qui s’ouvrent à nous et à eux, nous les accueillerons souvent à Vézelay. Vous les rencontrerez, ils parleront, ils nous feront entendre leur musique, ils la feront travailler.
Ils nous feront découvrir leurs interprètes fétiches, nous leur ferons découvrir les artistes fidèles de la Cité de la Voix, admirateurs de leur œuvre. Ils s’insèreront dans nos évènements que sont « Happy Birthday JSB » et les Rencontres Musicales.

Mais tout cela va vite dépasser Vézelay. La Cité de la Voix est un établissement régional, et avec nos partenaires, nous travaillons d’arrache-pied à « essaimer » ces résidences en Bourgogne et en Franche-Comté.
Mais c’est une autre histoire et nous vous en parlerons plus tard !

D'autres articles pourraient vous intéresser :