Cité de la Voix 17.11.15 Nicolas Bucher

Puisque la barbarie n’a pas frappé au hasard

« Vendredi soir, l’horreur s’est abattue sur Paris.
Mais la barbarie n’a pas frappé au hasard, et, comme le communiqué de revendication l’atteste, les terroristes ont pris pour cible, sciemment et symboliquement, une salle de concert.

Ceci prouve, s’il le fallait, que l’art, et en l’occurrence celui que nous soutenons et pratiquons, nous, élus, professionnels et artistes oeuvrant à la Cité de la Voix de Vézelay, n’est pas qu’un simple plaisir esthétique ou un divertissement agréable.
Les arts et la culture portent en eux de profondes valeurs de liberté, de tolérance, de fraternité, et tant d’autres encore, visiblement détestables aux yeux de nos agresseurs.
Nous ne cessons et ne cesserons de proclamer que l’art en général et la musique en particulier, doivent être partagés toujours et encore, auprès du plus grand nombre, pour éveiller et cultiver, à tout âge et dans tout milieu, l’écoute et le respect de l’autre, la curiosité et l’esprit d’ouverture, bien au-delà des esthétiques, des frontières et des religions.
Les évènements tragiques du 13 novembre viennent, douloureusement, rappeler que la culture est aussi un combat.

C’est dans les larmes et le recueillement que nous adressons nos condoléances aux familles et amis des victimes. C’est avec admiration et émotion que nous rendons hommage aux forces de l’ordre, aux personnels de secours et hospitaliers et à tous ceux dont l’aide fut précieuse au cours de ces moments sanglants. Nous n’oublions pas, dans notre tristesse et notre compassion, tous ceux qui, en Afrique, au Moyen-Orient et dans le monde, sont victimes quotidiennement de la haine et de l’obscurantisme. »

Françoise TENENBAUM, Vice-présidente du conseil régional de Bourgogne, Maire-Adjoint de Dijon et Présidente de la Cité de la Voix – Vézelay
Nicolas BUCHER, Directeur de la Cité de la Voix – Vézelay
Mihály ZEKE, Directeur artistique et musical d’Arsys Bourgogne

D'autres articles pourraient vous intéresser :