Tailleferre Collectif © Cité de la Voix
Cité de la Voix 22.03.17 Julie Besle

Projet Tailleferre dans les lycées 2

Et bien voilà, ça y est, on a passé notre Bac musique début mars! Après 6 jours de répétition fin février, nous nous en sommes allés sur les routes des lycées de Bourgogne et de Franche-Comté pour donner 2 des 4 opéras radiophoniques de Germaine Tailleferre qui sont au programme du Bac cette année.

Tailleferre Collectif © Cité de la Voix Tailleferre Collectif © Cité de la Voix Tailleferre Collectif © Cité de la Voix Tailleferre Collectif © Cité de la Voix

Pour l’occasion, Marion Chobert, metteuse en scène du projet, a fait croire qu’un collectif, le Tailleferre Collectif, s’est réuni spécialement pour enregistrer La Fille d’Opéra et Monsieur Petitpois achète un château. Un mélange de vrai et de faux, de fiction dans la réalité -ou inversement- qui n’a pas été sans semer le doute auprès des lycéens.

Une semaine de tournée, pour 8 concerts auprès de 600 lycéens et quelques 900 km parcourus. Une expérience intense pour les artistes dont une partie d’entre eux sont étudiants à l’ESM de Bourgogne Franche-Comté. Après les répétitions où il a fallu chanter par cœur, travailler la diction, gérer le jeu théâtral, les déplacements sur scène, il s’agissait ensuite de se produire 5 jours d’affilé dans des lieux qui ne sont pas toujours dédiés au spectacle (pas de lumière, pas de plateau à proprement parler, tantôt un piano droit, tantôt un piano à queue) et aux acoustiques très différentes, de gérer la fatigue, de garder l’énergie sur scène… Ranger les accessoires de scène, charger la voiture, prendre la route, décharger et mettre à nouveau en place les accessoires pour la seconde représentation de la journée…

Les concerts étaient suivis d’un échange avec les lycéens, une expérience là encore pour nos étudiants avec l’exercice du « bord plateau » ou la médiation avec le public scolaire : apprendre à échanger avec des élèves qui parfois n’osent pas poser leurs questions, les questionner sur leur ressenti de la musique, de la mise en scène, bref, essayer de mettre en œuvre un échange qui soit fructueux pour tout un chacun.

Les lycéens sont retournés en cours, les artistes aussi, ils ont tous quelque chose à dire à propos de Germaine Tailleferre et de ses opéras, que ce soit pour le Bac ou pour se souvenir de cette tournée quelque peu spéciale.

D'autres articles pourraient vous intéresser :

  • chanteurs en répétition
    01.03.17

    Projet Tailleferre dans les lycées 1

    Du 6 au 10 mars prochain, nous nous déplaçons dans les lycées de Bourgogne-Franche-Comté pour donner 2 opéras de Germaine Tailleferre (qui sont au programme du Bac). Les [...]

    En savoir plus

  • 13.03.17

    Pourquoi lui ?

    C’est finalement une question que l’on me pose souvent, surtout lorsque revient la saison de notre « Happy Birthday JSB ! » Pourquoi Bach ? Pourquoi consacrer, à [...]

    En savoir plus

  • 10.03.17

    T’as perdu ta quinzaine ?

    Mes origines nordistes remontent à la surface… Dans le Nord, lorsqu’on croise quelqu’un qui véhicule une forme de tristesse, on utilise souvent cette expression « ch’ti ». Les [...]

    En savoir plus