Rencontres Musicales de Vezelay 27.08.17 RMV Live

Mikrokosmos : le chœur cosmique

Lumière éteinte, tout de noir vêtu, le Chœur Mikrokosmos s’élance dans la pénombre solennelle de la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay. Le spectacle « La nuit dévoilée » commence, dirigé par Loïc Pierre. Ce sont une trentaine de chanteurs qui s’emparent des lieux ce vendredi 25 août.

C’est dans un mélange de gestuel et de vocale cosmique que le chœur déploie sa voix sur la scène. La musique contemporaine envahit la basilique surplombée des lumières traversant les vitraux pour se refléter au plafond.

Les mouvements s’entremêlent, bras ballants, le chœur ne forme plus qu’un lorsque les voix s’élèvent en canon. Les chanteurs avancent et tournent en rond se suivant et se croisant. Le public reste sans voix, la salle est silencieuse. Puis, les corps se déplacent, et la scène se trouve vide. La basilique se métamorphose en théâtre. On retrouve les artistes se promenant entre les chaises. Le public et le chœur ne font plus qu’un. Les voix se succèdent les unes après les autres, ce qui crée un effet de hauteur et de splendeur.

Le tambour chinois, symbole du chêne, maître de la nature, trône au milieu de la scène, c’est lui qui mène la danse, les artistes tournent autour. Le son des cloches tubulaires accompagnent ce tambour pour donner un rythme au chant.

Ensuite, vient le moment d’accalmie, les hommes chantent puis c’est au tour des femmes qui se répondent. C’est dans la pureté que les poèmes sont chantés. Le public est transporté, certains yeux se ferment pour mieux en profiter.

Soudain, le chef de chœur réapparaît sur scène suivis d’une partie du chœur, tandis que l’autre est au sol, regard tourné vers la scène. Original.

Dans les ténèbres de la basilique, le public perd ses repères et laisse le chœur l’emporter dans son monde. Monde de la nuit et des cauchemars entraînés par des chants norvégiens, islandais et quelques onomatopées pour le rythme.

Le spectacle se termine sous un tonnerre d’applaudissements.

Manon Guillon, RMV Live
Crédit photo : Valentine Poutignat / Rencontres Musicales de Vézelay

D'autres articles pourraient vous intéresser :

  • 31.10.17

    Shades

    Clap de fin ! Le jazz n’est pas assez présent à la Cité. On le sait, on le déplore, mais si on faisait tout ce que l’on a envie [...]

    En savoir plus

  • 24.10.17

    Les Frères Bandini

    Ca manquait ! Ah oui, franchement, ça manquait ! La chemise à carreaux, la guitare, le banjo… rien de cela ne faisait partie de l’attirail de la Cité de la [...]

    En savoir plus

  • 17.10.17

    Ensemble Irini

    Les trois grâces de l’ensemble Irini ont le talent de faire partager la musique qu’elles aiment, et, finalement, cela n’est pas donné à tout le monde. Ne nous [...]

    En savoir plus