Cité de la Voix 30.05.17 Julie Besle

Le serpent dans tous ses états

Le serpent n’a plus aucun secret pour les enfants de l’école primaire de Vézelay ! Après avoir fabriqué eux-mêmes des serpents en bois ou en tuyaux d’arrosage en janvier avec le facteur Pierre Ribo, ils ont appris à en jouer avec David Partouche, assisté de Sylviane Chauvet. Ils ont même composé des poèmes qu’ils ont ensuite mis en musique. Au passage, ils ont appris l’histoire de cet étrange instrument, les termes techniques pour le décrire, son évolution au fil des siècles… Et c’est ainsi que le 22 mars dernier, le projet s’est clos par une représentation à la Cité de la Voix, en présence des habitants du village, pour un grand final.

Retour sur cette expérience en images et avec les mots des enfants car ce sont eux qui le racontent le mieux.

« C’était un beau projet. Ce que David, Sylviane et Pierre nous ont fait découvrir était très intéressant. Je n’aurais jamais imaginé l’existence de cet instrument, le serpent, qui m’a beaucoup intriguée. » Romy

« On a fabriqué les cornets. Il y avait des petits et des grands. On a joué pour la première fois et c’était marrant. Et on a commencé de jouer du cornet tous les jours pour s’améliorer. Et David nous apprenait plein de choses. On a appris à faire la mouche et il y avait des personnes qui n’y arrivaient pas. (…) Et puis le grand jour est arrivé. Tout le monde stressait. Quand la représentation fut finie, tout le monde était content. » Gaëlle

« Mon instrument préféré entre le cornet à bouquin, le serpent et l’ophicléide est le serpent, parce que je trouve qu’il est le plus original des trois instruments et qu’il fait un très joli son. J’ai adoré quand nous avons peint les cornets à bouquin. Les motifs sont très beaux avec le serpent, le paon, le léopard, la vache, la girafe… »  Claire

« Pour ce projet, nous avons écrit des poèmes sur le serpent. Aussi, pendant les répétitions, on a récité nos poèmes du serpent. Pendant le spectacle je stressais un peu et d’autres aussi. Mais ça s’est bien passé. Après le spectacle, on s’est fait interviewer par Julian. J’ai adoré le projet. » Mathys

« C’était très bien le spectacle. On a fait comme si on fabriquait un serpent, on a chanté nos poèmes, on a fait des mélodies avec nos tubas, on a chanté des chansons. On est passé au journal. » Louka

« A la fin du concert, j’étais très émue. J’ai adoré le projet serpent avec la Cité de la Voix. Ca ne m’a pas déçue. Ca m’a fait plaisir de travailler avec Pierre, David et Sylviane. J’ai aimé l’interview de Julian où il nous a posé des questions sur ce qu’on a appris, ce qu’on a aimé, ce que ça nous a évoqué… Ce projet sur le serpent m’a fait plaisir. La musique, ce n’est pas ce que je préfère, mais j’ai découvert qu’apprendre l’histoire du serpent m’a donné envie d’en jouer et de devenir bonne musicienne. » Romy

D'autres articles pourraient vous intéresser :

  • 31.10.17

    Shades

    Clap de fin ! Le jazz n’est pas assez présent à la Cité. On le sait, on le déplore, mais si on faisait tout ce que l’on a envie [...]

    En savoir plus

  • 24.10.17

    Les Frères Bandini

    Ca manquait ! Ah oui, franchement, ça manquait ! La chemise à carreaux, la guitare, le banjo… rien de cela ne faisait partie de l’attirail de la Cité de la [...]

    En savoir plus

  • 17.10.17

    Ensemble Irini

    Les trois grâces de l’ensemble Irini ont le talent de faire partager la musique qu’elles aiment, et, finalement, cela n’est pas donné à tout le monde. Ne nous [...]

    En savoir plus