Cité de la Voix 19.09.17 Nicolas Bucher

Ensemble Exprîme

Vous nous avez gâtés !

Dîtes-donc ! Il y en avait du monde pour cette première semaine de Quotidiennes…

Nous n’étions pas habitués à ça.

D’habitude, les Quotidiennes épousent tranquillement le rythme des vacances. La première semaine est un peu tranquille au niveau fréquentation, puis, progressivement, on monte en puissance jusqu’au dernier week-end de juillet et la première semaine d’août. Et on sent toujours clairement la rupture du 14 juillet, qui est finalement autant la fête des départs en vacances que la fête nationale.

Cet afflux particulier de public pour la première semaine nous confirme ce que l’on avait déjà analysé l’année dernière : le public des Quotidiennes a beaucoup évolué depuis les premières années et cet été 2017 nous l’a prouvé à plusieurs reprises : toujours autant de visiteurs de passage, qui découvrent l’existence de ce concert en même temps que leur visite de la basilique, mais de plus en plus d’habitués, d’aficionados, qui viennent, parfois d’assez loin et dès le mardi, découvrir le nouvel ensemble et qui reviennent encore au moins une fois durant la semaine.

Il faut dire qu’il y avait beaucoup de monde également sur scène (même s’il n’y a pas de scène en fait) ! Nos jeunes ensembles sont théoriquement plafonnés à huit, pour plusieurs raisons, dont de basses raisons de nombre de lits disponibles. Mais l’ensemble Exprîme a fait le choix courageux, et onéreux aussi, de venir à 13. Et au vu de leur engagement, de leur volonté et des qualités nombreuses de l’ensemble et de leur chef, nous nous sommes laissé convaincre.

Si ce programme « jeunes ensembles » est destiné, pour les raisons expliquées ci-dessus, aux ensembles de musique de chambre, ne boudons pas notre plaisir – et celui du public – d’avoir accueilli ce très bel ensemble choral et dirigé, comme par deux fois déjà, Arsys Bourgogne avait animé quelques quotidiennes, qui plus est dans un très beau programme où les découvertes auront été nombreuses, pour les spécialistes comme pour les amateurs.

Et comme la vidéo le prouve, ils ont en-chanté tout Vézelay !

photos © Vincent Arbelet

D'autres articles pourraient vous intéresser :

  • 31.10.17

    Shades

    Clap de fin ! Le jazz n’est pas assez présent à la Cité. On le sait, on le déplore, mais si on faisait tout ce que l’on a envie [...]

    En savoir plus

  • 24.10.17

    Les Frères Bandini

    Ca manquait ! Ah oui, franchement, ça manquait ! La chemise à carreaux, la guitare, le banjo… rien de cela ne faisait partie de l’attirail de la Cité de la [...]

    En savoir plus

  • 17.10.17

    Ensemble Irini

    Les trois grâces de l’ensemble Irini ont le talent de faire partager la musique qu’elles aiment, et, finalement, cela n’est pas donné à tout le monde. Ne nous [...]

    En savoir plus