Arsys Bourgogne | Cité de la Voix 13.04.17 Nicolas Bucher

En revenant de Chalon sur Saône, dans un bel état

Avec les « Etats de la voix » s’est achevé hier après-midi un beau partenariat avec le conservatoire du Grand Chalon, qui s’est déroulé sur trois mois.

En février dernier, Arsys Bourgogne donnait sa 4e représentation du programme « Bach / Hersant » dans ce magnifique auditorium du conservatoire, assurément l’une des plus belles salles de notre région.

Puis, le lendemain, Philippe Hersant venait, en personne, présenter sa vie et son œuvre pour un public enthousiaste de professeurs, d’élèves et de curieux. Un moment passionnant, comme toujours avec Philippe, qui sait si bien partager son amour de la musique, ses choix esthétiques et son humilité.

L’après-midi même, avec une fine équipe d’étudiants de l’Ecole Supérieure de Musique Bourgogne-Franche-Comté, nous avons présenté « Lebenslauf », son cycle pour soprano et ensemble instrumental composé sur des poèmes d’Hölderlin. Quel plaisir pour le public, les élèves et les professeurs dans la salle, quel plaisir et quelle émotion pour les étudiants de l’ESM sur le plateau, de se retrouver tous autour de cette belle œuvre et de son compositeur, en sa présence !

Début mars, une délégation de quatre professeurs du conservatoire de Chalon venait passer deux jours à Vézelay, pour se former avec Jacques Rebotier sur l’œuvre dudit Jacques, en compagnie d’artistes, d’autres professeurs, venus de la région et de toute la France. Se prépare maintenant de beaux projets de théâtre musical à Chalon, voire peut-être plus…. Mais chut ! rien n’est encore fait ni public et cela leur appartient !

Enfin, nous avons vécu quatre journées denses, très denses, alliant communications scientifiques, artistiques, concerts, présentations de travaux d’élèves, présentations de répertoire, pour un public d’artistes, de pédagogues et de curieux. Nous avons retrouvé « Johnny, fais-moi mâle », le spectacle de la compagnie Virévolte, coproduit notamment par la Cité de la Voix.

Ces « Etats de la voix » furent un beau moment, intense, dont il faut maintenant tirer les conclusions. Aujourd’hui, nous sommes certains, collectivement, de tout l’intérêt qu’un tel évènement recèle, localement, régionalement voire, à plus longue échéance, nationalement. A nous tous de rebondir sur cette belle énergie, pour créer la suite, en 2019, fort probablement.

Chers amis du conservatoire de Chalon (direction, administration, enseignants, équipe technique), chers amis de l’ESM Bourgogne-Franche-Comté et cher amis du LAB, nous avons réalisé, je le pense sincèrement, un beau travail commun cette année à Chalon.

Avis aux amateurs (et aux pros aussi) !

photo :  Virévolte « Johnny, fais-moi mâle » © B. Facchi

D'autres articles pourraient vous intéresser :

  • 31.10.17

    Shades

    Clap de fin ! Le jazz n’est pas assez présent à la Cité. On le sait, on le déplore, mais si on faisait tout ce que l’on a envie [...]

    En savoir plus

  • 24.10.17

    Les Frères Bandini

    Ca manquait ! Ah oui, franchement, ça manquait ! La chemise à carreaux, la guitare, le banjo… rien de cela ne faisait partie de l’attirail de la Cité de la [...]

    En savoir plus

  • 17.10.17

    Ensemble Irini

    Les trois grâces de l’ensemble Irini ont le talent de faire partager la musique qu’elles aiment, et, finalement, cela n’est pas donné à tout le monde. Ne nous [...]

    En savoir plus