Rosa Combo

Cité de la Voix

Un verre de vin vaudra mieux que d’aimer

Saint-Vincent 2019 : gloire à Bacchus !

26/01/2019 à 14h00 14h, 15h, 16h, 17h

Cité de la Voix, grande salle

Entrée libre (dans la limite des places disponibles)

Retrouvez les musiciens de Rosa Combo : un cocktail d’univers singuliers, unis en harmonie dans un son chaleureux, puissant et émouvant.

 

© Manu Mathias

Distribution

Catherine Faure, chant, violon, accordéon | Jean-Pierre Sarzier, clarinettes basse, en ut, en bambou | Jacques Tribuiani, cistre, chant, flûte irlandaise en bois

Vidéo

Présentation des artistes

  • Rosa Combo
    © Manu Mathias et Jacques Tribuiani

    Rosa Combo

    Catherine Faure, Jean-Pierre Sarzier et Jacques Tribuiani sont des artistes
    professionnels du spectacle. S’ils ont tous les trois traversés les scènes de théâtre, les parquets de danse, les écoles, la rue, les festivals, et tous les recoins
    permettant d’en pousser une, c’est leur tendresse pour le répertoire des
    chansons et musiques traditionnelles qui les a réunis ici.
    Leur rencontre artistique se fait autour de morceaux collectés, empruntés ou
    composés au service d’un bal vivifiant ou d’un concert sur le fil. Autour de
    thèmes choisis avec soin, ils croisent leurs points de vue artistiques, ou l’on
    trouvera des traces de leurs vies parallèles dans l’univers des musiques
    improvisées, du rock ou de la chanson.

    Ils se sont choisis en premier lieu pour la complémentarité des timbres de leurs
    instruments et de leurs voix, et en sont encore souvent tout émus.
    On pourra trouver pêle-mêle, côte à côte et sans dessus-dessous :
    – une chanson traditionnelle de Centre-France sertie dans le cristal du cistre et
    la profondeur de la clarinette basse
    – une bourrée à 3 temps que se disputent le violon et la clarinette sur une
    rythmique au cistre d’une efficacité redoutable
    – des improvisations improbables
    – des chansons d’amour fraîchement écrites et d’autres si vieilles qu’on ne les
    attendait plus.
    On pourrait dire qu’on retrouve dans Rosa Combo un peu de la fougue des
    cimes alpines, un peu de l’immensité des ciels étendus sur les plaines de
    Bourgogne et le souvenir des ouvriers du bassin minier et la noirceur de leurs
    vies, … mais là, ce serait peut-être un peu exagéré …

    Lire la suite

    Fermer

D'autres spectacles pourraient vous intéresser :