Cité de la Voix | Happy Birthday JSB !

Mein Herze schwimmt im Blut

Bach et Graupner

23/03/2018 à 20h30

Clamecy, collégiale Saint-Martin

15 € plein / 12 € tarif réduit

Réserver

Depuis sa création, l’ensemble de Céline Frisch et Pablo Valetti se distingue particulièrement dans l’interprétation de la musique de Bach. Il accompagne ici la touchante soprano Norma Nahoun  dans un programme qui réunit Bach et Graupner, son contemporain… et rival pour le poste de cantor à Leipzig.

Céline Frisch (direction artistique / orgue positif) Pablo Valetti (direction artistique / violon) Mauro Lopes (violon) Patricia Gagnon (alto) Petr Skalka (violoncelle) Katherina Andres (hautbois) Norma Nahoum (chant / soprano) Davide Nava (contrebasse)

 

Programme (sous réserve de modifications)

  • Johann Sebastian Bach (1685-1750)

    Préludes et fugues, extraits du Clavier bien tempéré livres I et II

  • Georg Philipp Telemann (1681-1767)

    Quartet en sol majeurTWV 43:G5

  • Christoph Graupner (1683-1760)

    Cantate Mein Herz schwimmt in Blut GWV 1152/12b (1712)

  • Georg Philipp Telemann

    Concerto pour hautbois en ré mineur TWV 51:d1

  • Johann Sebastian Bach

    Cantate Mein Herze schwimmt im Blut BWV 199 (1714)

Distribution

Café Zimmermann | Norma Nahoun, soprano
Pablo Valetti & Céline Frisch, direction artistique

Présentation des artistes

  • Café Zimmermann © Jean-Baptiste Millot

    Café Zimmermann

    L’ensemble Café Zimmermann tire son nom de ce célèbre établissement de Leipzig pour plusieurs raisons : l’admiration pour l’œuvre de J.S. Bach, la volonté de travailler un répertoire varié de la musique baroque et l’envie de rassembler des musiciens d’influences et de nationalités différentes
    pour travailler ensemble !

    Créé en 1999, Café Zimmermann se situe aux premiers rangs du concert baroque en France et en l’Europe. Sous la conduite du violoniste Pablo Valetti et de la claveciniste Céline Frisch, l’ensemble réunit des solistes qui s’attachent à faire revivre l’émulation artistique portée par l’établissement de Gottfried Zimmermann dans la Leipzig du XVIIIe siècle.

    Café Zimmermann a collaboré avec des artistes comme Emöke Barath, Giuliano Carmignola, Rupert Charlesworth, Lorenzo Coppola, Maarten Engeltjes, Damien Guillon, Kristina Hammarström, Christian Immler, Roberta Invernizzi, Sophie Karthäuser, Gustav Leonhardt, Lenneke Ruiten, Carolyn Sampson, Andreas Staier, Dominique Visse ou encore les
    chœurs Les Eléments et Accentus.

    Depuis 2011 en résidence au Grand Théâtre de Provence à Aix-en-Provence, Café Zimmermann se produit dans les salles de concert et les festivals internationaux parmi les plus renommés, tout en s’efforçant de promouvoir la musique du XVIIIe siècle auprès d’un public élargi, par des actions de sensibilisation inventives. Café Zimmermann se produit régulièrement lors de tournées internationales, en Europe, aux États-Unis, au Canada, au Japon, en Chine, en Amérique du sud et au Mexique.

    Les enregistrements discographiques de Café Zimmermann chez Alpha Classics suscitent un véritable enthousiasme, notamment par les interprétations enlevées et contrastées de la musique concertante de J.S. Bach, récompensées par un diapason d’or de l’année en 2011. Le dernier disque consacré à des œuvres de C.P.E. Bach, enregistrées avec le ténor
    Rupert Charlesworth, est paru en novembre 2016.

    Lire la suite

    Fermer

  • Norma Nahoun © Hélène Pambrun

    Norma Nahoun

    La saison 2015-2016 marque les débuts de la jeune soprano française à l’Opéra de Montpellier, avec l’orchestre National de Lyon sous la direction de Leonard Slatkin ainsi qu’à l’opéra de Nantes et Angers.

    En 2016, Norma revient à l’opéra National de Lorraine et embarque avec Maestro Ivan Fischer et le Budapest Festival Orchestra pour une tournée européenne majeure du Requiem de Mozart et de la Flute enchantée.
    La saison dernière elle chante Jacqueline (Fortunio, Messager) à l’Opéra de Saint-Etienne et Barbarina lors du prestigieux Festival d’Edinburgh. Norma participe à une tournée de concert avec l’Orchestre symphonique de Tours et avec le KammerOrchester Stuttgart. Elle fut invitée par Ivan Fischer à chanter Papagena avec le Budapest Festival Orchestra, rôle qu’elle reprend ensuite à l’Opera National de Paris avec succès. Elle participe également à une tournée la menant à Munich, Vienne et Versailles avec le Bayerische Rundfunk Orchester dirigé par Ulf Schirmer.

    2013-2014 Norma fut invitée à chanter lors du Mostly Mozart Festival à New York (Barbarina dir. Ivan Fischer) et se produit dans les rôles de Nannetta (Falstaff, Verdi) à l’Opéra de Tours, Laoula (L’Etoile, Chabrier) à l’Opéra National de Lorraine, Colette (Le devin du Village, Rousseau) au Grand Theatre de Geneve, Frasquita (Carmen, Bizet) au Semperoper de Dresden, Lisette (La Rondine, Puccini) à l’Opera National de Lorraine.
    La jeune soprano née à Paris, fut membre de la jeune troupe de l’Opera de Dresden (Semperoper) de 2012 à 2014 où elle apparait lors de diverses premières comme « Carmen » (Frasquita), « King Arthur» (Philidel), « Das geheime königreich » (Die Königin).

    Pendant ses études à la Hochschule für Musik de Berlin, elle remporte le Grand prix de la mélodie française de Toulouse, ainsi que plusieurs prix au concours DEBUT en Allemagne et lors de sa participation à la Hanns Gabor Belvedere competition. Elle reçoit le prix voix et celui des amis du festival des académies du Festival de Verbier en Suisse et du Festival d’Aix en Provence.

D'autres spectacles pourraient vous intéresser :