La Fugitive

Hors les murs | Cité de la Voix | Les Quotidiennes

La Fugitive

Plongée dans la "Comédie de chansons"

08/08/2019 à 20h30

Gurgy, église Saint-André

Entrée libre (dans la limite des places disponibles)

Billetterie

En 2017, cinq jeunes musiciens issus de formations prestigieuses se retrouvent autour de la musique du XVIIe siècle. De cette aventure commune naît La Fugitive, un ensemble qui se distingue par sa maîtrise vocale et instrumentale, mais aussi par la justesse historique de son interprétation. Fuguez avec ce consort et plongez dans un chef d’œuvre méconnu de la musique baroque : la « Comédie de chansons », florilège d’airs de cours brodés en un étonnant drame lyrique.

Distribution

Aurélie Bouglé, mezzo-soprano · Jeanne Dorche & Clémence Schiltz, violes · Benoit Beratto, violone · Stéphanie Petibon, luth & viole

Durée du programme

1 heure

Présentation des artistes

  • La Fugitive
    © La Fugitive

    La Fugitive

    En 2016, il et elles se perfectionnaient dans les plus grandes écoles de musique ancienne : Conservatoires Nationaux Supérieurs de Paris, de Lyon et de Bruxelles, avec les plus illustres professeurs. L’amitié les a réunis. Ils ont fondé en 2017 l’ensemble La Fugitive pour mettre en commun leur enthousiasme et leur sensibilité, au service d’un répertoire dont la variété leur paraît inépuisable : la musique du XVIIe siècle.

    Leur interprétation se fonde toujours sur l’étude des textes d’époque, des traités musicaux. C’est ainsi qu’elle peut prétendre être authentique et historiquement informée. Mais ils veulent aussi qu’elle soit accessible afin d’émouvoir un public d’aujourd’hui.

    L’ensemble La Fugitive est composé d’une chanteuse, de trois violistes (dessus, tenor, basse) et d’une luthiste jouant aussi de la viole. La géométrie est variable. Parfois tous sont réunis. Pour certains morceaux instrumentaux, on entend deux, trois ou quatre violes formant un consort. Luth et viole peuvent aussi jouer en solistes, ou accompagner la chanteuse de manière plus intime.

    Leur premier programme, par lequel ils se sont fait connaître, est consacré à la musique anglaise. Intitulé « A Musicall Dreame », il regroupe des morceaux évoquant la nuit et les rêves qui la peuplent. En 2019, La Fugitive a élaboré un nouveau programme autour de l’air de Cour trouvant sa source dans  « La Comédie de Chansons » de Charles de Beys. Il a pour titre « Airs des rues, airs de Cour »

    Les précédents concerts de ​La Fugitive​ incluent notamment le Festival Anacréon (Angers, juillet 2018) et le Festival Sinfonia en Périgord (août 2018). L’ensemble sera en août 2019 à la Cité de la Voix à Vézelay, dans le cadre des résidences Jeunes Ensembles.

    Lire la suite

    Fermer

D'autres spectacles pourraient vous intéresser :