Cité de la Voix | Happy Birthday JSB !

Bach en Jazz

25/03/2018 à 19h00

Vézelay, Cité de la Voix, grande salle

12 € plein / 10 € tarif réduit

Billetterie

Quand un pianiste ukrainien aussi doué dans le classique que dans le jazz s’entoure d’un contrebassiste et d’un batteur, nul ne peut deviner ce qui va advenir de la musique de notre Cantor préféré… Surprises, humour et émotion au programme !

Dimitri Naïditch, piano
Gilles Naturel, contrebasse
Arthur Alard, batterie

Programme (sous réserve de modifications)

  • Johann Sebastian Bach (1685-1750)

    Prélude en do majeur N 1, Clavier Bien Tempéré

    Fugue en do mineur N 2, de Clavier Bien Tempéré

    Concerto pour violon BWV 1041, 1 mouvement Allegro moderato

    Bach – Marcello : « Adagio »

    «Musette » en re majeur, BWV Anh. 126

    « Air», Suite pour Orchestre n 3 en Re Majeur, BWV 1068

  • Wolfgang Amadeux Mozart (1756-1791)

    Fantaisie sur la 40e symphonie

  • Johann Sebastian Bach

    Prélude en do mineur N 2, Clavier Bien Tempéré

    « Badinerie », Suite pour Orchestre N 07, BWV 1067

Distribution

Dimitri Naïditch & Friends

Vidéo

Présentation des artistes

  • Dimitri Naïditch

    Artiste reconnu de la scène musicale française et européenne, autant investi dans le répertoire classique que dans le jazz, « Dimitri Naïditch fait partie de ces musiciens extraordinaires dont le talent déborde des cases imposées par le système ». (Olivier Bellamy). Car tout semble un peu hors norme chez ce musicien : une technique époustouflante, une sensibilité rare, une puissance démesurée, un charisme incontestable.

     

    Pianiste classique d’exception (quatre Premiers Prix du Conservatoire de Kiev et plusieurs Grands Prix internationaux), mais aussi authentique musicien de jazz, depuis plus de 30 ans Dimitri Naïditch sillonne le monde
    en se produisant en solo, avec différents orchestres symphoniques, ou à coté de Didier Lockwood, Richard Galliano, Marie-Claude Pietragala, Patricia Petibon, Gilles Apap, Pierre Amoyal, Rick Margitza, Mario Stantchev, Stefano Di Battista, Andy Sheppard, Buffo-Howard Buten, Jean-Jacques Avenel, etc.

    De cette double appartenance aux mondes jazz et classique, Dimitri Naïditch trace un chemin singulier et personnel où l’interprétation du texte classique, le travail de « décomposition » et la liberté jubilatoire de l’improvisation, cohabitent avec bonheur. Auteur de nombreuses créations personnelles, il entame aussi une série de programmes où il revisite les maîtres classiques : Bach, Mozart, Schubert, Liszt, Tchaïkovski, Rachmaninov…Loin d’une simple relecture « jazzifiante », c’est à un voyage passionné et profond auquel Dimitri Naïditch nous invite, pour donner aux chefs-d’oeuvre classiques, qu’il traite toujours avec beaucoup d’amour et respect, un éclairage nouveau.

    Compositeur inspiré, il réalise plusieurs commandes parmi lesquelles on peut citer son « Concerto pour piano et nostalgie » pour la bande originale du dernier film de Claude Lelouch « Chacun sa vie » , collabore à l’avant-dernier « Un + une », réalise la musique pour des films documentaires, théâtre, pièces pour enfants… Dimitri Naïditch intervient régulièrement au CNSMD de Lyon, au Centre de Musique Didier Lockwood, et anime
    des masterclasses dans différents conservatoires en France.

    Lire la suite

    Fermer

D'autres spectacles pourraient vous intéresser :